Aller au contenu

La médicalisation grandissante des affects, tout spécialement de la tristesse [...], la pratique de plus en plus étendue du surdiagnostic et enfin le recours de plus en plus fréquent aux psychotropes : ces trois éléments catalysent en quelque sorte la fabrique des fous. (Patrick Landman)     +