Aller au contenu

DICOPSY.com : dictionnaire de psychologie

Aller au contenu

     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

psychiatrie


  • Vous ne pouvez pas ajouter d'enregistrement.

  Nom Contenu

ASPERGER

  médicaments
Dans un article intitulé "Syndrome d’Asperger: les diagnostics qui blessent en silence" (L'actualité médicale , 2012) Joël Monzée, docteur en neurosciences et thérapeute, rapportait trois cas soupçonnés d'Asperger dont il eut connaissance. Dans son ouvrage Tous fous ? J.-C. St-Onge les résume comme suit :"Un membre de l'équipe psychosociale avait fait passer un test de vocabulaire à un enfant de 6 ans. Il ne connaissait pas le mot aspirateur. A la maison, on utilise le terme balayeuse. Le pr...

BIPOLAIRE (TROUBLE)

  médicaments, DSM
Fluctuation anormale de l'humeur, selon les normes psychiatriques. Ce trouble est aussi appelé "trouble maniaco-dépressif".A l'origine, la "maniaco-dépression" qualifiait une véritable psychose avec risque d'hospitalisation. Mais dans leurs ouvrages respectifs, Patrick Landman et J.-C. St-Onge soulignent l'augmentation effarante des diagnostiques de bipolarité depuis que le DSM les a mentionné en 19801 . Ceci est dû à la création de nouvelles catégories de bipolarité2 aboutissant à englober...

BONNET D'HIPPOCRATE

Ancienne méthode de traitement de la folie, évoquée par Claude Quétel dans son Histoire de la folie (2012) et détaillée dans L'instruction sur la manière de gouverner les insensés , datée de 1785. Plus particulièrement prescrite dans le traitement de la frénésie, elle y est ainsi décrite :"Dès le moment de l'invasion de la maladie, on rasera la tête, ou on coupera les cheveux ; on y appliquera ensuite le bandage, qu'on appelle bonnet d'hippocrate & on aura soin de le tenir toujours mouil...

CHAOS NOSOLOGIQUE

Steeves Demazeux utilise cette expression pour désigner l'état des classifications psychiatriques à la fin du XIXe siècle. Il parle aussi de "bourbier psychiatrique". Vers cette époque écrit-il, "il n'y a pas de classification de référence en psychiatrie"1 . Les psychiatres, alors appelés aliénistes , cherchaient donc à établir une classification officielle commune à tous ceux d'entre eux. Un des objectifs étant de pouvoir établir des diagnostics psychiatriques.Dans son ouvrage Qu'est-ce que...

DÉLÉGUÉS MÉDICAUX

Expression utilisée par le docteur Bernard Dalbergue pour désigner les commerciaux des laboratoires pharmaceutiques qui démarchent les hôpitaux pour présenter de nouveaux produits, si ce n'est pour s'assurer de l'avancement des études commandées aux équipes médicales.Dans son livre Omerta dans les labos pharmaceutiques 1 , le docteur Dalbergue fait remarquer que cette expression "gomme le côté mercantile de leur fonction". Il évoque l'audience importante dont ces délégués bénéficient dans les...

DIAGNOSTIC PRÉCOCE

  DSM
Dans le chapitre "le diagnostic psychiatrique peut-il être scientifique ?" de son livre Tristesse business , Patrick Landman mentionne une étude d'Eugène R. Gauron et John K. Dickinson intitulée "Diagnostic Decision Making in Psychiatry" ; étude publiée en 1966.Cette étude permet à Patrick Landman d'affirmer que "[...] le diagnostic précoce [est] très souvent posé par le psychiatre dans les premières minutes de l'entretien, et [...] est confirmé à la fin de l'investigation par le même clinici...

DIAGNOSTIQUE (INFLATION)

Voir à "fabrique des fous".

DROGUE DE RUE

En France, les cultures médicales et juridiques établissent une distinction linguistique entre les médicaments et les produits stupéfiants illégaux. Ces derniers étant appelés "drogues", non seulement dans le vocabulaire populaire mais aussi dans la plupart des écrits professionnels.Cette distinction n'existe pas dans d'autres pays comme les Etats-Unis, où toutes les substances chimiques qui ont un effet biologique sur l'humain ou l'animal sont appelées des drogues, qu'il s'agisse de médicame...

DSM (QU'EST-CE QUE LE...)

  DSM
Dans son livre Qu'est-ce que le DSM ? paru en 2013 aux éditions d'Ithaque, Steeves Demazeux eut l'ambition d'offrir une histoire détaillée et circonstanciée de ce manuel diagnostique qui reste l'outil classificatoire principal du champ psychiatrique. http://www.youtube.com/watch?v=DP1Hp7QqClM Le DSM est utilisé par les psychiatres, mais aussi par des juges, des travailleurs sociaux ou encore des infirmières.Ses classifications controversées sont souvent accusées de faire le lit de l'ind...

EFFET D'ANNONCE

Dans son livre Tristesse Business , Patrick Landman pointe du doigt l'effet déstabilisant de l'annonce d'un diagnostic psychiatrique et ce plus particulièrement avec les enfants. Ceci parce que ce type de diagnostic est "susceptible d'entraîner une stigmatisation et une atteinte à l'image de soi sur un psychisme en développement"1 .En nous basant sur les arguments énoncés par Alfred Korzybski (1879-1950) dans son texte Le rôle du langage dans les processus perceptuels (1950), nous pouvons di...

ESSAIS RANDOMISÉS EN DOUBLE AVEUGLE

  médicaments
Les essais randomisés en double insu (ou double aveugle ) reposent sur une comparaison entre les effets du médicament testé et ceux produits par un placebo ou un autre médicament déjà connu. Lors des tests répétés sur de nombreux sujets, les médecins investigateurs ignorent tout comme les patients les traitements que ces derniers ont reçu. Ceci a pour but d'éviter les biais d'interprétation.Ces tests sont généralement présentés comme une méthode efficace pour assurer la sécurité des médicame...

ÉTIQUETTE DIAGNOSTIQUE

  jugement
Sans rattacher cette expression à un domaine applicatif particulier, Alfred Korzybski (1879-1950) utilisait parfois le mot "étiquette" à la place du mot "nom", afin d'imager l'interchangeabilité de leur fonction signifiante.Chaque mot est lié à une constellation d'autres mots. Certains liens sont définis étymologiquement et font partie du champ lexical, tandis que d'autres sont propres aux individus et dépendent de leur représentation du monde.L'expression "étiquette diagnostique" se retrouve...

ÉVOLUTIONNISME

  matérialisme
Forme délirante de la superstition matérialiste, selon laquelle les êtres humains auraient pour origine des mammifères de l'ordre des primates, voire des méduses dans les cas les plus prononcés. Certains évolutionnistes pensent pouvoir doter leur progéniture d'ailes et de plumes, à force de sauter du haut des immeubles plusieurs fois par jour en battant des bras.*Exprimé dans sa forme catégorique, l'évolutionnisme répond aux deux critères psychologiques du délire, à savoir des idées irréalist...

FAUX FOUS

  DSM
Expression utilisée par le psychiatre Patrick Landman dans son livre Tristesse business :"Le DSM est responsable d'une augmentation considérable du nombre de faux positifs, en particulier de "faux fous", s'opposant par là même aux règles de l'art médical."1 Cette expression désigne les individus qui se voient diagnostiquer une maladie mentale, car leurs structures psychiques entrent dans les catégories cliniques du DSM. Patrick Landman établit dans son ouvrage la non-scientificité de ces ca...

FIXISME

  DSM
Patrick Landman utilise ce terme pour qualifier divers aspects de la pratique psychiatrique. Dans son ouvrage Tristesse business , cet auteur parle de "catégories diagnostiques fixistes", de "théories fixistes" et aussi "d'idéologie fixiste". Il définit le fixisme comme une :"[...] adhésion implicite à l'idée qu'il n'y ni transformation ni mutation à l'intérieur des catégories diagnostiques"1 . Puis en donne cet exemple : "[...] dans le DSM-5, celui qui consomme pour la première fois une su...

FIXISTES (CATÉGORIES)

Dans son ouvrage Tristesse business (2013), Patrick Landman qualifie de fixistes les catégories diagnostiques utilisées en pédopsychiatrie. Cet auteur note qu'elles "fonctionnent comme des étiquettes qui ont l'inconvénient de pétrifier la souffrance et dont l'évolution est conçue essentiellement en termes de risques futurs, avec l'idée sous-jacente du handicap".1 Cet aspect fixiste des catégories psychiatriques est d'autant plus problématique que les diagnostics psychiatriques reposent sur...

FOLIE MALADIE

Dès l'exorde de son ouvrage Histoire de la folie (2012), Claude Quétel établie une distinction, somme toute ambiguë, entre la notion de folie au sens commun du terme et celle de "folie maladie".Pour ce qui est de la "folie", cet auteur la qualifie de "communément partagée" et cite un aphorisme qu'il date du XVIIe siècle : "si tu veux voir un fou, regarde-toi devant la glace"1 .La définition de la folie est donc fonction de la morale et la philosophie ; elle est fluctuante, variable selon les...

FORMULATION

Dans l'ouvrage collectif L'approche clinique en psychiatrie (volume III), nous trouvons ces quelques mots de Marc-Louis Bourgeois et Danielle Rechoulet, au sujet du psychiatre américain Karl Menninger (1893-1990). Ils rappellent que ce dernier considérait dans les années 60 que "le rôle du psychiatre [n'est] pas de faire des diagnostics mais des "formulations", c'est-à-dire comprendre et interpréter le sens des symptômes propres à chaque patient".1 Dans cette acception, la notion de formula...

FOU (FABRIQUE DES)

Expression utilisée par le psychiatre Patrick Landman pour désigner la médicalisation outrancière des états d'âme au moyen du DSM1 , plus particulièrement dans sa 5e édition. Dans le chapitre "la dépression pour tous" de son livre Tristesse business ( 2013), cet auteur prend l'exemple de la dépression pour illustrer ce qu'il appelle aussi l'inflation diagnostique , précisant que celle-ci "fait voir des fous partout"2 :"La dépression, qu'on qualifie dans le langage courant de dépression nerve...

HÉMORROÏDE

Excroissance anale prêtant à suspicion. L'instruction sur la manière de gouverner les insensés (1785), recommande de les soigner en appliquant des sangsues sur l'anus1 .----------Bibliographie :Instruction sur la manière de gouverner les insensés et de travailler à leur guérison dans les asyles qui leur sont destinés . Imprimerie royale,1785. Document numérique, page 23. Voir sur Dicopsy : http://www.dicopsy.com/files/file/77-instruction-sur-la-manière-de-gouverner-les-insensés-1785/

INDICATION

Citation de Jean-Claude St-Onge :Les autorités sanitaires telles que la FDA et Santé Canada considèrent que l'"indication" est la maladie ou le trouble pour lequel le produit est censé être bénéfique. Sauf exception, quand un médecin prescrit hors indication, on peut dire qu'il "expérimente". 1 En psychiatrie, le précédent auteur ajoute que des "médicaments puissants sont prescrits hors indication, c'est-à-dire pour traiter des maladies pour lesquelles ils n'ont pas été approuvés, notamment...

INDIFFÉRENCE ÉMOTIONNELLE

  médicaments
Selon Guy Hugnet, auteur du livre Psychotropes, l'enquête (2012), l'indifférence émotionnelle est une conséquence possible de la prise de médicaments antidépresseurs. Evoquant un cas de consommation de Zoloft, il précise que cette drogue "anesthésie les émotions". Ce qui signifie que "la personne, comme séparée de la vie par un mur de verre, ne ressent plus rien, ou pas grand-chose de ce qui fait le sel de l'existence"1 . L'auteur rapporte ces mots du sujet :"J'ai pris un antidépresseur à un...

INSULINOTHÉRAPIE

  médicaments
Selon Jean-Claude St-Onge, il s'agit d'une ancienne forme de traitement psychiatrique.
Qualifiant cette méthode de barbare, il indique qu'elle "consistait à donner des doses massives d'insuline aux personnes ayant reçu un diagnostic de schizophrénie, ce qui les plongeait dans un coma".1

----------
Bibliographie :
  • ST-ONGE, Jean-Claude. Tous fous ? L'influence de l'industrie pharmaceutique sur la psychiatrie. Ecosociété, 2013. 275 p. Page 25.

MATRAQUE LIQUIDE

Dans son livre Tous fous ? publié en 2013, J.-C. St-Onge rappelle le surnom donné à la Chlorpromazine, médicament commercialisé dans les années 50 en tant que premier antipsychotique1 . Ce produit était appelé la "matraque liquide"2 , ce qui indique la violence physique qui pouvait sévir auparavant dans les institutions psychiatriques, sans qu'on ne puisse accuser les psychiatres d'en avoir l'exclusivité. Violences remplacées ou atténuées par ce type de produits chimiques, bien qu'il ne fail...

MÉDICALISME

  DSM, médicaments, matérialisme
Néologisme désignant la médicalisation systématique des aléas de la vie psychique. Dans son livre Tristesse business , le psychiatre Patrick Landman écrit :La médicalisation grandissante des affects, tout spécialement de la tristesse, qui fait partie de notre vie psychique quotidienne mais dont la pathologisation outrancière est symptômatique des dérives et du malaise de notre culture [...], la pratique de plus en plus étendue du surdiagnostic et enfin le recours de plus en plus fréquent aux...

NOMADISME MÉDICAL

  médicaments
Expression qualifiant le comportement d'un consommateur de médicaments qui multiplie ses sources d'approvisionnement avec l'objectif d'en "obtenir une plus grande quantité [...] par l’intermédiaire de la multiplication des prescriptions concomitantes sur une période de temps déterminée"1 .Selon Denis Richard, le nomadisme médical est un signe de dépendance aux médicaments.2 ----------Bibliographie :Inserm, expertise collective. Médicaments psychotropes : consommations et pharmacodépendances...

NON-VALEURS SOCIALES

Expression utilisée durant la seconde Guerre Mondiale, pour désigner les malades mentaux hospitalisés1 . A cette époque, 40.000 moururent en France, essentiellement de malnutrition. Ce tandis qu'"en Allemagne, où l'eugénisme était au coeur de l'idéologie, l'extermination fut systématique"2 .----------BUELTZINGSLOEWEN Isabelle von. Les malades mentaux morts de faim dans les hôpitaux psychiatriques français sous l'Occupation ont-ils été exterminés par le régime de Vichy ? In : BONAH Christian,...

PATIENT

Le terme "patient" provient du latin patiens qui signifie "qui supporte, endure". On le retrouve au XIVe siècle en langue française, où il désigne les malades et aussi au 17e siècle, où il désigne les condamnés au supplice.1 Si personne ne conteste le bien-fondé de ce terme pour désigner les clients de la médecine générale ou de la chirurgie, un problème apparaît dès lors qu'il est utilisé pour désigner les sujets traités pour des difficultés d'ordre mental. Ces difficultés sont de quatre or...

PHASE CONFLICTUELLE

Les diagnostics psychiatriques provoquent un effet d'annonce qui se heurte souvent à l'estime de soi du sujet, dès lors stigmatisé en tant que patient, donc malade. C'est cela que le psychiatre Patrick Landman appelle la "phase conflictuelle"1 .De plus en plus de disciplines font appel aux structures des modèles biologiques pour décrire les processus propres à leur champ d'application.2 Partant de cette idée, nous pouvons dire que la phase conflictuelle est une forme de réaction immunitaire...

PROSTITUTION DE LUXE

  médicaments
Dans son livre antidépresseurs : mensonges sur ordonnance (2010), le journaliste Guy Hugnet écrit sur les "données biaisées, tronquées, voire manipulées" qui sous-tendent la commercialisation des antidépresseurs. En introduction, il pose la question de savoir "comment des médicaments dont l'efficacité semble si faible peuvent-ils connaître un succès aussi phénoménal ?".Quelques réponses sont apportées à cette question dans le chapitre "prostitution de luxe" du même ouvrage. Tout d'abord, l'a...

PSYCHIATRIE TRANSCULTURELLE

Courant de pensée psychiatrique dont le but est d'étendre à toutes les cultures les descriptions des pathologies mentales, telles que conçues par le DSM.Le DSM vise à objectiver en les systématisant, des "maladies mentales" qui pour beaucoup d'entre elles n'ont d'existence que dans un paradigme spécifique. L'application des normes psychiatriques se heurte donc à la subjectivité interculturelle.Par exemple, dans son livre Tristesse Business, Patrick Landman écrit que "la phobie sociale que dé...

PSYCHIATRIE BIOLOGIQUE

  médicaments
Selon Jean-Claude St-Onge, il s'agit du courant psychiatrique qui "occupe le devant de la scène en matière de santé mentale"1 .Toujours selon cet auteur, ce courant de pensée trouve son origine dans les travaux du psychiatre allemand Emil Kraepelin (1856 - 1926) qui aurait pour sa part reformulé en des termes modernes d'anciennes idées attribuant aux "maladies mentales" des déséquilibres chimiques au sein du cerveau. Cet organe étant alors considéré comme "brisé, dérangé, dysfonctionnel".Cett...

PSYCHIATRIE DIAGNOSTIQUE

  DSM
Les psychiatres établissent leurs diagnostics à partir des symptômes répertoriés dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) et en fonction de la Classification internationale des maladies (CIM) proposée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour cette raison, nous parlons de psychiatrie diagnostique.Or, les prétendus symptômes psychiatriques ont pour caractéristique une grande volatilité, certains d'entre eux apparaissant et disparaissant d'une édition à...

REGROUPEMENT CHIMÉRIQUE

Expression utilisée par le psychiatre Patrick Landman1 pour désigner les regroupements opportunistes de pathologies supposées et autres symptômes divers, tel que cela s'observe dans le DSM5.
Changer une pathologie de catégorie a souvent des conséquences en termes juridiques et financiers, ceci expliquant cela.

----------
Bibliographie :
  • LANDMAN, Patrick. Tristesse business, le scandale du DSM 5. Max Milo, 2013. 127 p. Page 99.

RITALINE

  médicaments
Selon Patrick Landman,"la Ritaline est un psychostimulant prescrit dans les cas de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité dès l'âge de 6 ans"1 . Dans son livre Tous fous ? , J.-C. St-Onge précise que ce médicament était à ses débuts fabriqué par l'entreprise Ciba-Geigy, désormais propriété de "l'empire du géant suisse Novartis"2 .Patrick Landman montre dans son ouvrage Tristesse business comment la Ritaline tend à déresponsabiliser les parents au nom d'un trouble qu'il qualifi...

SANTÉ MENTALE

  matérialisme
Expression encadrant la notion de normalité selon la nosographie psychiatrique. Dans son livre Tristesse business , le psychiatre Patrick Landman écrit à ce sujet :"La question de la norme dans le champ de la psychiatrie - que l'on appelle maintenant la santé mentale - n'a jamais reçu de réponse satisfaisante du fait de sa complexité, et surtout parce que chaque individu est unique dans sa manière d'être humain, dans ses émotions, ses pensées, son humeur, sa personnalité, mais aussi dans sa r...

SENTIMENT PRÉCOCE

Le "sentiment précoce" est à la source du phénomène de "diagnostic précoce" connu en psychiatrie et vérifié par des expériences. Ce sont les fameuses "trois premières minutes" (voir sur Dicopsy).Relatant sa propre expérience professionnelle, le psychiatre Patrick Landman explique ainsi l'angoisse qu'il ressentit face à un sujet, alors qu'il débutait dans la pratique psychanalytique :"Mon angoisse témoignait de mon sentiment précoce concernant ce patient, mais ce sentiment n'était pas conscien...

SEUIL D'INCLUSION

  DSM
Critères séparant le normal du pathologique, selon la nosologie psychiatrique. Même si les maladies mentales définies par le DSM ne reposent sur aucune validation scientifique1 , leur simple définition implique de distinguer les comportements qu'elles regroupent de ceux considérés comme normaux. Se pose alors la question de savoir quand le basculement se produit entre le normal et le pathologique.Généralement, le praticien observe l'intensité, la fréquence et la durée d'un comportement problé...

SOMATISTE

Dans le chapitre "Moreau de Tours et la tentation du haschich" de leur ouvrage Petits moments d'histoire de la psychiatrie en France , Patrick Clervoy et Maurice Corcos rappellent qu"'il y a toujours eu, en psychiatrie, deux tendances opposées dans le regard porté sur la folie"1 . Il s'agit de l'opposition entre somatistes et psychiques .Toujours selon ces auteurs, les somatistes regroupent anatomistes, biologistes et pharmacologistes, tandis que les psychiques regroupent moralistes, psych...

SUBUTEX

  drogue
Nom d'un célèbre traitement de substitution à l'héroïne. Dans son livre Omerta dans les labos pharmaceutiques (2014), le docteur Bernard Dalbergue insiste sur les polémiques qui entourent ce médicament. Il met en valeur les aspects commerciaux de la prescription de ce produit, en évoquant par exemple une réunion de 1999 :"Subutex est le premier produit pour la France, avec un chiffre d'affaires de plus de 400 millions de francs, martèle, tout sourire sur la scène, un des cadres dirigeants [d...

SZASZ THOMAS S.

Site officiel du psychiatre hongrois Thomas S. Szasz (1920-2012), auteur d'une volumineuse bibliographie et souvent surnommé "le pape de l'antipsychiatrie".

TIMIDITÉ

  DSM, lobbying
Du latin timiditas qui signifie "timidité, manque d'assurance, esprit craintif".1 Rebaptisée "phobie sociale", la timidité devint une maladie psychiatrique en 1968 lorsqu'elle fit son entrée dans le DSM-III. C'est ce que fait remarquer J.-C. St-Onge dans son ouvrage Tous fous ?. Cet auteur résume ainsi le propos de Christopher Lane, sur l'ouvrage duquel il se base :"[...] la transformation de la timidité en maladie fut marquée par l'arbitraire, la manipulation, l'influence de l'industrie ph...

TROIS PREMIÈRES MINUTES

C'est en 1970 que le psychiatre américain MG. Sandifer1 mena une étude au Dorothea Dix Hospital (Etats-Unis), à l'issue de laquelle il constata à quel point les trois premières minutes d'un entretien sont décisives dans l'élaboration du diagnostic des psychiatres.Détaillant cette expérience, Marc Louis Bourgeois et Danielle Rechoulet remarquent qu"après 3 minutes d'observation, le psychiatre a nettement indiqué une préférence pour une seule catégorie diagnostique, dans un tiers des cas. [......

TROUBLE DÉFICITAIRE DE L'ATTENTION

  DSM, médicaments
Souvent noté TDA/H pour trouble déficitaire de l'attention avec hyperkinésie (ou hyperactivité ), il s'agit selon le psychiatre Patrick Landman d'un "regroupement de symptômes qui ont en commun d'être sensibles à certains médicaments et que le DSM a constitué en un trouble qui se manifeste en grande partie dans l'interaction sociale"1 .Le même précise que le traitement de ce trouble est le médicament appelé Ritaline. Avant d'ajouter qu'il s'agit en fait d'une ""maladie imaginaire" qui a eu c...

VALIDITÉ INTERNE ÉLEVÉE

La validité interne d'une étude clinique est considérée comme élevée si elle évite "le plus possible les erreurs (ou biais) systématiques immanents susceptibles de fausser les résultats de l’étude"1 .----------Bibliographie : KLEIST Peter. Randomisée. Contrôlée. En double aveugle. Pourquoi? . Document numérique, voir sur Dicopsy : http://www.dicopsy.com/files/file/74-essais-randomisés-en-double-aveugle/

VIOL PSYCHIATRIQUE

Le substantif "viol" provient du verbe "violer" dont l'étymologie renvoie aux notions de profanation et de pénétration avec violence1 .Pour qu'il y ait viol, il faut donc qu'il y ait pénétration violente, soit :Du corps : cela implique un moyen physique. Il s'agit d'un outil, d'un organe corporel, ou d'une substance chimique.Du psychisme : cela implique des moyens trompeurs pour faire passer une idée en outrepassant les capacités d'analyse de l'interlocuteur. C'est le cas du mensonge et des t...